Un atelier au service de la restauration durable

En amont du festival, des ateliers ponctuent la préparation des festivités. Les activités réalisées concernent plusieurs domaines et permettent déjà de comprendre ce qu’engage l’association “BOWIDEL”.

Alors que le festival s’agrandit au fil des éditions, la restauration durable est un défi d’envergure dans notre projet. Samedi 24 mars, les bénévoles se sont retrouvés autour d’un atelier culinaire. Le surnommé Juju, 14 ans, bénévole depuis ses 8 ans, rêve de devenir cuisinier. Le temps d’une journée, il est venu nous faire partager sa spécialité, le kouign amann et s’est attaché à transmettre ce savoir-faire pour que tous puissent profiter de ce talent pendant et surtout après cet atelier. A l’image de Juju, tous les bénévoles sont riches d’un talent, d’une compétence ou d’un savoir-faire qui trouvent leur sens dans le partage. Ces actions s’inscrivent dans une philosophie du « Faire, c’est ne pas faire », qui prône la transmission des savoirs de chacun plutôt que l’action individuelle. Pourquoi pas vous ? N’hésitez pas à vous proposer pour partager votre talent aux autres bénévoles de l’association !

Ce temps était également consacré à l’enjeu d’une restauration durable pour le festival, à travers la problématique du gaspillage alimentaire. Il a été l’occasion pour l’association de se doter d’un premier composteur pédagogique en parallèle d’autres d’actions, notamment sur la réduction des déchets. L’objectif, diminuer la masse de déchets non réutilisables en construisant des composteurs et en revoyant notre mode de consommation pour répondre à l’impact du festival.

Sur cette journée 88% de déchets ont été recyclés via différentes filières : compostage, poule et recyclage.

88%

Déchets alimentaires recyclés sur une journée d’atelier

Un petit pas pour l’environnement mais un grand pas pour l’avenir de la fête !

A l’atelier précédent, l’idée visait à favoriser les produits locaux en limitant les intermédiaires entre le festival et les producteurs. Dans ce but la création d’un jardin a été décodé afin de produire nos propres légumes pour le festival. Plusieurs autres ateliers sont à venir, qui se concentreront chacun sur un aspect qui limiterait notre empreinte : utilisation de produits de saisons ou encore réflexion autour d’une offre végétarienne et bio à l’intérieur du festival.

La restauration durable, le recyclage des matériaux et la diminution des déchets sont autant de principes qui permettent à l’association de faire évoluer son engagement et de progresser sur les conditions d’une organisation. Ces ateliers ont comme objectif le partage des savoirs où tous se rejoignent avec la volonté de construire ensemble un projet qui ressemble à chacun.

Pour connaître les prochaines dates d’ateliers, contactez nous à l’adresse benevole@bobital-festival.fr ou rejoignez le groupe facebook des bénévoles !

2018-05-03T13:08:40+00:00